L'homme armé

Bonjour! Vous trouvez toutes les informations et quelques images sur le projet en faisant défiler la page.

Le projet

 Il y a près de cent ans, se terminait la première guerre mondiale et en conséquence, l'appartenance des cantons de l'est à l'Allemagne. L'année 1918 fut donc un moment historique pour notre région. Pour commémorer le centenaire de la fin de cette "grande guerre", 140 musiciens et chanteurs issus des trois cantons de l'est exécuteront l'oeuvre „The armed man – a mass for peace“ de Karl Jenkins. Cette oeuvre spectaculaire pour chanteurs solistes, grand choeur et grand orchestre d'harmonie sera de ce fait jouée dans les trois villes principales de nos cantons. Les deux choeurs régionaux „Carmina Viva“ (direction: Rainer Hilger) et „Alba Nova“ (direction: Els Crommen) formeront la base du grand choeur, les musiciens de l'ensemble instrumental „Kaleidoskop“ ainsi que du choeur de clarinettes „Zephyros“ (direction: Robert Sarlette) l'assise de l'orchestre. Afin de répondre aux exigences de cette oeuvre, nombre de musiciens et chanteurs de nos cantons complèteront l'ensemble. La direction générale est assurée par Rainer Hilger. 

Les représentations auront lieu comme suit:

  • le samedi     05. mai 2018 à 20.00 h. dans l'église St. Vitus à Saint Vith.
  • le dimanche 06. mai 2018 à 17.00 h. dans l'église St. Nicolas à Eupen.
  • le vendredi   11. mai 2018 à 20.00 h. dans la cathédrale de Malmedy.

Les cartes d'entrée

Des cartes d'entrée peuvent être acquises en prévente au prix de 8,00 € auprès de tous les musiciens et chanteurs participants. 

Vous pouvez également réserver par courriel Contact; les cartes seront alors déposées et disponibles le soir même à l'entrée de l'église.

Les dernières cartes seront en vente au prix de 10,00 € le soir de chaque représentation. 

Les enfants et les jeunes jusque 16 ans auront l'accès gratuit.

A Propos de l'oeuvre

 

 

Mélodie profane très populaire datant de la Renaissance, et souvent utilisée depuis pour mettre en musique les textes latins composant l'ordinaire de la messe, "L'Homme armé" est une chanson française ayant donné son nom à une multitude de messes et notamment à celle du compositeur gallois Karl Jenkins.
"L'homme armé, une messe pour la Paix", composée en 1999 était initialement dédiée aux victimes de la crise du Kosovo. Elle exprime la montée de la peur, la construction d’un conflit, les horreurs de la guerre et se termine par une lueur d’espoir pour l’avenir. C'est une ode à la paix. Cette œuvre atteint l'universalité par un choix de textes de diverses époques, de divers pays et de diverses religions, structurée par les éléments traditionnels de l'ordinaire (Kyrie, Sanctus, Agnus Dei, Benedictus) de la messe latine. Les chants incluent des textes d'origine islamique (l'appel à la prière), biblique (des psaumes), chrétienne (l'ordinaire de la Messe), ainsi que des textes de Rudyard Kipling, d'Alfred Lord Tennyson ou encore d'un survivant d'Hiroshima.

La musique épouse et amplifie le contenu des textes. L'œuvre est une méditation chargée d'émotion sur les guerres qui ont déchiré notre passé et surtout le XXe siècle, pour nous inciter à choisir la paix. La création de cette œuvre eut lieu le 25.04.2000 dans le célèbre Royal Albert Hall de Londres et le hasard veut, que l’enregistrement complet de cette pièce fut réalisée le 10.09.2001, la veille des attentats tragiques aux USA.  

Jimdo

You can do it, too! Sign up for free now at https://jimdo.com/